L'industrie du futur : comment amorcer sa transformation numérique ?

transition numérique industrie

La transformation numérique est un phénomène qui affecte les entreprises de tout secteur. Celui de l’industrie avec son cheminement vers l’industrie 4.0 est concerné, sa transformation numérique est indispensable et s’accélère de plus en plus. L’année 2020 a été charnière dans la prise de conscience des entreprises industrielles sur le fait que la digitalisation est devenue indispensable. C’est un processus large et complexe qui engendre de nombreux changements au sein de toutes les sphères de l’entreprise. La transformation numérique pour capturer, archiver, retrouver… l’information, (outils, logiciels et méthodes de travail) est plus que nécessaire.

Ce constat est renforcé par les diverses réglementations et les échéances liées telle que la loi de finances de 2020 qui annonce la facturation dématérialisée pour 2023. Toutes les factures émises entre assujettis à la TVA devront obligatoirement être émises sous la forme électronique, cela inclut donc le secteur industriel aussi. Un secteur qui a de nombreuses factures d’achat de matières premières pour sa production, mais également qui émet des factures à ses clients.

 

Des solutions qui répondent aux besoins de l'industrie

Les entreprises du secteur industriel doivent trouver des technologies adaptées à leur modèle économique et à leur mode de production pour rester compétitives, créer de la valeur ajoutée ou gagner de nouveaux marchés. Leur projet de transformation numérique doit faire partie intégrante de la stratégie de l’entreprise et s’intégrer dans des process qualité ISO, participer au lean management et bien sûr fluidifier la communication, la bonne tenue des délais avec une technologie simple et adaptable, contribuer à un niveau de productivité élevé.

Faire un état des lieux et amorcer sa transformation par étape sont les clés du succès. Elle doit se faire pas à pas : il faut trouver le bon usage par lequel commencer et s’assurer de l’adoption par les collaborateurs. La transformation numérique dans le secteur de l’industrie doit s’adapter aux besoins de ces métiers et à la manière de travailler, coller à la culture de l’amélioration continue. Les métiers de l’industrie sont très variés, la communication et la collaboration entre différents intervenants (Qualité, Production, Logistique, Opérations, Achats…), présents sur plusieurs sites, sont primordiaux pour l’avancée des projets. Il ne suffit pas juste d’acheter les bons logiciels ou outils mais bien de s’assurer d’une application transverse.

 

industrie-transformation-numérique

"Amorcer sa transformation numérique étape par étape est la clé du succès"

Industrie : L’émergence des offres cloud dans la transformation digitale

La crise sanitaire a renforcé l’importance des services basés dans le cloud (accès à des informations et services situés sur un serveur distant). Le coût est plus économique que les solutions installées en interne : Pas de serveur, ni de maintenance associée d’une infrastructure adaptée, ni de mise à niveau. En revanche, le bénéfice d’une infrastructure qui croit avec vos besoins et dont la mise à niveau et amélioration continue est confiée à un prestataire externe. L’hébergement dans le cloud permet d’ajuster sa taille en fonction des besoins avec un coût à la consommation et il bénéficie d’une mise en place quasi immédiate. Les entreprises industrielles n’ont pas besoin d’avoir en interne des experts pour gérer des systèmes informatiques complexes, mais seulement leurs propres experts et ingénieurs dédiés à leur métier premier.

Les fournisseurs cloud offrent des protections de données avec des niveaux de sécurité bien souvent plus élevés que ceux obtenus en interne. Des sauvegardes régulières, le chiffrement des données, le stockage dans plusieurs data centers sont des éléments qui assurent la protection des données, tout en garantissant un accès proche de 100% du temps toute l’année à ses données.

Le cloud permet d’améliorer les performances des entreprises industrielles en offrant un accès en temps réel, où que l’on soit et à toutes les personnes habilitées selon leurs fonctions et droits, à des reportings, des informations, des documents...

L’importance du cloud pour ceux qui travaillent à distance ou pour le partage de données entre différents sites ou des prestataires extérieurs ; à n’importe quelle heure et depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone.

L'industrie s’adapte à l’avenir avec l’industrie 4.0, et si la 5.0 intégrait cette transformation digitale ?

 

"Le cloud permet d’améliorer  les performances des  entreprises industrielles"

"Le cloud permet d’améliorer les performances des entreprises industrielles"

La transformation numérique : une aventure humaine

Pour accompagner la transformation numérique il faut absolument considérer une conduite du changement des collaborateurs de l’entreprise. Sans tenir compte de l’élément humain le projet est voué à l’échec.

Les salariés des différents services de l’industrie (opérateurs de fabrication, tourneurs industriels, techniciens de maintenance, comptables …) doivent être impliqués dans la digitalisation de leurs postes et métiers. Accompagner le changement est une étape cruciale et les entreprises doivent permettre aux salariés de monter en compétences et d’adopter de nouveaux outils de travail numériques.

Le meilleur moyen de convaincre les collaborateurs des avantages que ces changements leur procureront au quotidien réside dans une implémentation rapide, une simplicité d’utilisation, des process documentaires automatisés, des circuits de validation adaptés au process déjà existants de l’entreprise (et non l’inverse), des alertes pour les assister…. Ce sont les clés de l’adoption au projet.

De nombreux salariés sont sceptiques sur les avantages de la technologie numérique, ils en ont peur en croyant qu’elle menace leur travail. Cette crainte peut freiner leur engagement et implication dans cette transformation. Ils doivent se sentir en sécurité dans leurs postes et comprendre qu’ils gagneront de nombreux avantages, gain de temps, contrôle, confort de travail… Ce n’est pas une menace !

La communication avec les salariés est primordiale, les sensibiliser sur la transformation à mettre en place, les objectifs à atteindre, les moyens à mettre en place … Il faut aborder les préoccupations dès le départ.

L’implication des salariés ayant une appétence avec le numérique peut accompagner cette « transformation numérique », faciliter sa mise en place, vous aider à persuader d’autres employés.  

Il faut répondre à leurs peurs : rassurer sur la pérennité de leur poste, sur les possibilités de formation pour acquérir les compétences requises.

La formation des collaborateurs est très importante pour la réussite de vos projets. Ils doivent se familiariser avec les nouveaux outils et technologies. La mise en évidence des problèmes de leur quotidien qui peuvent être résolus avec les outils.

Et choisir un problème qui impacte le plus de fonctions, un problème transverse.

Dans les faits, si c’est l’outil qui s’adapte aux méthodes de travail déjà en place dans l’entreprise et non l’inverse et que votre intégrateur prend le temps de comprendre vos synoptiques et workflows existants, alors le projet est un succès.

Vos collaborateurs comprendront vite que l’automatisation des process documentaires liés aux demandes d’achats ou aux demandes d’évolutions techniques par exemple augmente la productivité et leur permet de passer du temps sur des activités moins chronophages et plus valorisantes.

 

Soutien à l’investissement et la modernisation de l’industrie

Un plan de relance pour l’industrie a été lancé par le Gouvernement avec 600 millions d’euros de crédits d’impôt destinés à encourager les entreprises industrielles à investir dans les technologies numériques.

Plusieurs subventions pour financer tous les investissements des entreprises industrielles.

  • La subvention axée sur les territoires rend éligibles les entreprises de toute taille et tous les investissements matériels et immatériels. Les dépenses qui seront prises en charges incluent les immobilisations incorporelles qui comprennent les logiciels, licences …
  • L’aide aux investissements de transformation vers l’industrie du futur destinée aux PME et ETI industrielles accompagne les investissements dans les technologies (robots, cobots, réalité virtuelle ou augmentée, logiciels de conception …)
  • L’aide en faveur des investissements de décarbonation des outils de production industrielle (achat d’installations industrielles pour la récupération de force ou de chaleur, amélioration du rendement énergétique d’installations, une baisse des émissions de gaz à effet de serre …)
  • La subvention destinée aux entreprises de l’industrie aéronautique, automobile, nucléaire, de la santé, agroalimentaire, électronique …

  

Intégrer la transition énergétique et écologique aux transformations numériques de l’industrie

Il est nécessaire de faire appel à des acteurs du numérique soucieux de la performance environnementale de leurs produits et services. De nombreux prestataires sont engagés dans la préservation des ressources de la planète.

Choisir un prestataire numérique travaillant sur ses émissions de gaz à effet de serre afin de ne pas remplacer la pollution liée au papier (coupe d’arbres…) par la pollution du numérique.

De plus la transformation numérique permet de développer le télétravail pour certains postes et donc de réduire les émissions de gaz à effet de serre liés aux déplacements et aux transports.

De plus, une solution qui héberge les données dans le Cloud sur des serveurs mutualisés contribue à réduire la consommation d’énergie. Cela entraîne la suppression de nombreux serveurs propres aux entreprises.