La solution Zeendoc

X

GED - Gestion électronique de documents

Une solution unique et modulaire qui répond à tous les besoins.

Signature Électronique

Réduisez les délais de traitement et les coûts de vos contrats commerciaux.

Archivage électronique

Dématérialisez vos réunions de gouvernance et sécurisez vos données critiques.

Formulaires

Simplifiez la gestion de vos documents et optimisez vos processus métier.

Bulletin de salaire électronique

La dématérialisation du bulletin de salaire est prise en charge de manière totalement automatisée.

Chorus Pro Fournisseurs

Automatiser l’envoi de vos factures électroniques aux collectivités et établissements publics.

Dématérialisation du dossier clients

Gagnez du temps, réduisez vos coûts.

Dématérialisation du dossier fournisseurs

Simplifiez le suivi et la gestion de vos fournisseurs.

Facture électronique

Simplifiez votre quotidien ainsi que celui de vos clients.

Notes de frais

La GED au service de vos notes de frais et de vos collaborateurs en déplacement.

Export Comptable

Zeendoc classe et exporte automatiquement les factures vers votre logiciel comptable.

Dématérialisation du dossier RH

Avec Zeendoc, une dématérialisation de vos documents RH réussie.

Application Mobile

Découvrez Zeendoc sur smartphone et tablette.

Numérisation de vos documents d'entreprise

Vos métiers

X
Professionnels de santé - HDS

Zeendoc héberge vos données auprès d'un hébergeur certifié ISO 27001 et HDS.

Professions Réglementées

Au quotidien Zeendoc accompagne Avocats, Experts-Comptables, Greffiers, Notaires.

Collectivités et Mairies

La transformation digitale pour Collectivités et Mairies.

Secteur immobilier

agences, syndics, gestionnaires, promoteurs.

Transports, logistique et messagerie

Zeendoc aux services des métiers du Transport / Logistique / Messagerie.

Industrie du futur

La GED pour le secteur de l'Industrie.

Métiers du BTP

Zeendoc au service du bâtiment : Partage, dématérialisation et administration.

La Distribution et le Commerce

Zeendoc au service des acteurs de la Distribution.

Vos ressources

X
Conseils

Réussir sa dématérialisation c'est être bien conseillé, suivez le guide !

FAQ

Les réponses à toutes vos questions sur la GED et sur Zeendoc.

Actualités

Le bon endroit pour savoir tout ce qu'il se passe autour de Zeendoc.

Portail Solutions

Vérifiez la compatibilité entre Zeendoc et vos logiciels professionnels

Presse

La presse parle de Zeendoc ! Retrouvez toutes nos parutions.

Vidéos

Découvrez toutes nos vidéos sur la solution Zeendoc.

Ressources à télécharger

Téléchargez gratuitement nos livres blancs, brochures,
cas clients, webinaires et infographies.

Accueil » Actualités » Conseils » Logiciel de facturation, OD, PDP, PPF : l'essentiel de la facturation électronique obligatoire

Logiciel de facturation, OD, PDP, PPF : l’essentiel de la facturation électronique obligatoire

mardi 9 juillet 2024

En France, la législation impose une transition vers la facturation électronique pour toutes les entreprises assujetties à la TVA, de la grande entreprise à la PME. La loi de finances pour 2024 a fixé un nouveau calendrier d'application de cette réforme. Pour mieux comprendre la facturation électronique obligatoire, découvrez les termes clés comme PPF, OD et PDP. Explorez les impacts et avantages pour votre entreprise, ainsi que le rôle crucial d'un logiciel de facturation électronique dans cette transition.

 

Comprendre l'obligation de la facturation électronique en France pour les entreprises

Depuis 2020, la France impose progressivement la facturation électronique à toutes les entreprises. Cette obligation concernait tout d'abord les transactions entre les entreprises et les administrations publiques. Elle s'étend à toutes les transactions interentreprises à partir de 2026.

L'objectif est non seulement de lutter contre la fraude fiscale, mais aussi de simplifier les démarches administratives et de réduire les coûts liés à la gestion des factures papier. La facturation électronique permet un contrôle plus strict et une meilleure traçabilité des transactions. Les audits et les contrôles fiscaux sont facilités.

Chronologie de la mise en œuvre de la facturation électronique obligatoire

Depuis le 1er janvier 2021, la facturation électronique, via le portail Chorus Pro, est obligatoire pour les entreprises émettant une facture à destination des administrations publiques. À partir du 1er septembre 2026, toutes les entreprises établies en France et assujetties à la TVA, quelle que soit leur taille, doivent être capables de recevoir des factures électroniques pour les opérations domestiques.

L'obligation d'émettre des factures électroniques, e-invoicing, s'étendra progressivement : pour les grandes entreprises et les entreprises de taille intermédiaire à partir du 1er septembre 2026, et enfin, pour les petites et moyennes entreprises (PME) et microentreprises à partir du 1er septembre 2027.

Les entreprises devront également transmettre certaines informations à l'administration fiscale via l'e-reporting pour les transactions non couvertes par la facturation électronique. Cela concerne les entreprises assujetties à la TVA en France qui traitent avec des particuliers, des non-assujettis, ou des entreprises situées à l'étranger.

Quelles sont les implications pour les entreprises en matière de facturation électronique ?

Pour se conformer à ces nouvelles obligations, les entreprises doivent adapter leurs systèmes de facturation. Cela inclut la mise en place d'un logiciel capable de générer, envoyer et recevoir des factures électroniques conformes aux standards légaux et dans les formats définis par la DGFIP (direction générale des Finances publiques), à savoir Factur-X, XML UBL et CII.

De plus, les entreprises doivent digitaliser leurs processus internes afin de gérer efficacement ces flux de factures. Le nouveau processus doit prévoir la validation, le traitement et l'archivage numérique des factures et des données associées. Le personnel doit être formé à ces nouvelles méthodes de travail et à l'utilisation des outils et services des plateformes.

OD, PDP, PPF : quels sont les acteurs de la facturation électronique obligatoire ?

La transition vers la facturation électronique en France repose sur plusieurs acteurs clés. Opérateurs de dématérialisation (OD), plateformes de dématérialisation partenaires (PDP) et portail public de facturation (PPF). Chacun joue un rôle spécifique pour assurer la conformité et la sécurité du processus d'échange de factures. Comprendre leurs fonctions et leurs interactions est essentiel pour une mise en œuvre réussie de la facturation électronique obligatoire.

Définition des termes clés de la réforme de la facturation en France

Pour bien comprendre les enjeux de la facturation électronique, il est essentiel de connaître certaines définitions clés :

  1. Portail public de facturation (PPF) : le portail public de facturation est une plateforme mise en place par l'administration fiscale pour centraliser et gérer les factures électroniques. Chorus Pro est en place depuis 2021 pour les factures à destination du service public. Toutes les factures émises par les entreprises doivent être transmises via le PPF. Ce dernier vérifie leur conformité avant de les acheminer aux clients finaux. Le PPF assure la traçabilité et la transparence des transactions commerciales et facilite également le contrôle fiscal.

  2. Opérateur de dématérialisation (OD) : un opérateur de dématérialisation est une entité spécialisée dans la gestion électronique des documents, notamment des factures. Ils se chargent de la numérisation, l'archivage, la transmission et la sécurisation des documents électroniques. Les OD facilitent la transition des entreprises vers des processus sans papier. Ils collaborent souvent avec les PDP pour garantir la validité et la conformité des factures électroniques selon les normes en vigueur et le format attendu.
  3. Plateforme de dématérialisation partenaire (PDP) : une plateforme de dématérialisation partenaire est un acteur certifié par l'administration fiscale pour gérer et transmettre des factures électroniques en toute conformité. Les plateformes partenaires sont responsables de la validation, de la sécurisation et de l'envoi des factures et données fiscales au portail public de facturation (PPF) et aux clients finaux. Elles jouent un rôle d'intermédiaire de confiance entre les entreprises émettrices de factures et l'administration fiscale.

Différences et responsabilités des OD et PDP dans la facturation électronique

Les opérateurs de dématérialisation (OD) et les plateformes de dématérialisation partenaires (PDP) jouent des rôles distincts, mais complémentaires dans le processus de facturation électronique. L'OD assure la conformité technique et la sécurité des documents, tandis que la PDP garantit leur validité légale et fiscale. Ensemble, ils collaborent pour assurer une transition fluide et sécurisée vers la facturation électronique et le respect des exigences réglementaires.

Un OD se concentre sur la gestion électronique des documents. L'opérateur doit d'abord numériser et sécuriser les documents. Il utilise des protocoles avancés pour se protéger contre les accès non autorisés et les cyberattaques. Il doit également assurer l'archivage des factures de manière sécurisée pour garantir leur accessibilité en cas de contrôles futurs.

En revanche, une PDP est certifiée par l'administration fiscale pour valider, sécuriser et transmettre les factures électroniques au PPF. La plateforme s'assure que chaque facture respecte les normes légales et fiscales en vigueur et les formats définis par la DGFIP. Elle vérifie les informations obligatoires comme le numéro de facture, la date d'émission, les coordonnées du fournisseur et du client, et les détails sur les biens ou services fournis.

Une fois les factures validées et sécurisées, la plateforme PDP les transmet au PPF et aux destinataires finaux de manière conforme. Cependant, les entreprises ne sont pas obligées de passer exclusivement par une PDP pour émettre et recevoir des factures électroniques. Elles peuvent choisir de transmettre leurs factures directement via le PPF.

Logiciel de facturation électronique : quel rôle dans la réforme ?

Les logiciels de facturation électronique jouent un rôle crucial dans la mise en conformité des entreprises avec les nouvelles réglementations. Ces outils numériques permettent de remplacer les factures papier par des versions électroniques. Une solution comme Zeendoc va encore plus loin en intégrant des fonctionnalités avancées de numérisation, d'archivage sécurisé, de transmission et de suivi des factures.

L'importance des logiciels de facturation électronique dans la réforme

Les logiciels de facturation automatisent la création, l'envoi, la réception et l'archivage des factures électroniques. Ils s'intègrent avec les OD et PDP pour garantir une transition fluide et sécurisée vers la facturation électronique. Ils permettent de centraliser toutes les opérations liées à la facturation, et facilitent le respect des normes légales et fiscales et des formats de facture.

Zeendoc : un partenaire clé dans la transition vers la facturation électronique de l'entreprise

Sages Informatique, avec sa solution Zeendoc, se positionne comme un acteur majeur dans la mise en œuvre de la facturation électronique obligatoire entre entreprises. En plus de proposer des services de facture électronique, Zeendoc assure une conformité totale avec les réglementations en vigueur.

En tant que plateforme de dématérialisation partenaire (PDP) à travers plusieurs partenariats sérieux, Zeendoc est compatible avec le portail public de facturation (PPF). De plus, Zeendoc agit comme opérateur de dématérialisation (OD), avec une solution complète pour la gestion des factures électroniques. C'est le partenaire idéal pour faciliter votre transition vers la facturation électronique.

La facturation électronique obligatoire et le rôle des OD et PDP marquent une étape cruciale dans la modernisation des processus administratifs des entreprises en France. En adoptant un logiciel de facturation électronique comme Zeendoc, les entreprises peuvent non seulement se conformer aux nouvelles exigences légales d'e-invoicing et d'e-reporting, mais aussi optimiser leurs processus internes.

Découvrez d'autres articles de Zeendoc

Top 10 des meilleurs logiciels pour les ressources humaines

Au cœur du bon fonctionnement des entreprises, les ressources humaines (RH) gèrent le personnel, du recrutement à la paie, en passant par le développement des talents et le suivi des performances. Pour optimiser ces tâches essentielles, de nombreux logiciels...

[Revue de presse] TROUVER SON PARTENAIRE POUR RÉUSSIR LA DIGITALISATION

[Revue de presse] TROUVER SON PARTENAIRE POUR RÉUSSIR LA DIGITALISATION

Dans le contexte d’une dématérialisation qui s’accélère, il est à la fois utile et indispensable de s’appuyer un partenaire de confiance. C’est ce que nous explique Pierre-Emeric Chabanne, DG de SAGES Informatique qui édite Zeendoc, solution 100 % française de gestion...

Pin It on Pinterest