[Revue de presse] GED : Doxense fusionnera avec Sages Informatique

GED : Doxense fusionnera avec Sages Informatique

Ce mariage entre ces deux éditeurs de logiciels de gestion documentaire offre de nombreuses complémentarités. Doxense et Sages Informatique marient notamment des logiciels GED vendus sous forme de licences et en mode Saas.

Par Olivier Bellin

On assiste en mars 2018 à un premier mariage intéressant entre deux éditeurs français spécialisés dans la gestion électronique de documents (GED) papier et électroniques. Sur le
plan commercial et géographique tout d’abord. Doxense est basé dans le nord de la France à Wasquehal, là où Sages Informatique est localisé lui à Ajaccio en Corse.
Complémentarité des modèles licence et Saas
Et sur le plan des offres. En effet, les licences des deux logiciels de Doxense, Watchdoc et Focalist, sont vendues en mode transactionnel via une cinquantaine de partenaires (Computacenter, C’Pro, Netmakers, etc.), alors que Zeendoc, le logiciel de GED de Sages Informatique, est lui commercialisé en mode Saas dans le Cloud. Leurs produits respectifs sont également distribués par plusieurs fabricants d’imprimantes, dont Iris, Kyocera, Lexmark, etc. Vincent Lemaire, le directeur général de Doxense, espère pouvoir créer rapidement une version
Saas de Watchdoc, son logiciel-phare. Il estime en effet que la croissance pléthorique des volumes de data à gérer obligera les utilisateurs à passer progressivement du modèle MPS (Managed Print Services) vers le modèle MPDS (Managed Print and Document Services). C’est dans ce contexte de nouvelles problématiques à appréhender pour les entreprises et d’adaptation constante aux nouvelles technologies (intelligence artificielle, machine learning, blockchain, etc.) qu’est réellement né ce projet de fusion. « Les technologies développées par Sages sont non seulement reconnues sur le marché français mais incontournables pour Doxense. Nous préférons nous associer à cette belle équipe, que de prendre le temps indispensable à développer nos propres solutions. », affirme Vincent Lemaire, directeur général de Doxense.

Des clientèles complémentaires On retrouve aussi cette complémentarité entre ces deux éditeurs de GED au niveau de la clientèle. Doxense cible essentiellement les grands comptes, et Sages Zeendoc, les PME. Charly Delsol, président de Sages Informatique, se réjouit de « trouver en Doxense, l’opérateur industriel qu’il nous fallait afin d’accélérer notamment l’internationalisation de notre business. ». La nouvelle entité, dont le nom final n’est pas encore connu, vise les 15 M€ de chiffre d’affaires cumulé d'ici 2022, versus 6 M€ en 2017. Ses deux dirigeants prévoient de finaliser leur fusion cet été.

Olivier Bellin
bellin@channelbp.com
#CBPMagazine, #BellinCBP, #GUIDECLOUD